Politique environnementale et développement durable

Nos activités en hydrogéologie et mesures sur forage dans tous les domaines de l’eau impose naturellement une gestion des déchets et une protection de l’environnement rigoureuse sur l’ensemble de nos interventions.

Notre activité principale concernant la recherche d’eau et toutes les études hydrogéologiques associées nous amènent quotidiennement à proposer les meilleures solutions en ce qui concerne la réalisation, la protection et la gestion des ouvrages.

Nous sommes à l’origine de travaux d’études (thèses de 3ème cycle) concernant la compréhension et la gestion future d’un important aquifère local (molasse Miocène du Bas-Dauphiné), qui fait partie de notre patrimoine naturel. Ce travail, nous l’espérons doit aboutir à un véritable contrat de nappe comme il en existe déjà dans le sud et le sud-ouest de la France.

1- Mesures concernant la gestion et la manipulation des hydrocarbures

Nos interventions sont réalisées avec des fourgons récents (véhicules de moins de 5 ans achetés neufs) régulièrement entretenus et en bon état. Ces véhicules sont équipés spécifiquement pour la réalisation des mesures en diagraphies.

Chaque atelier est autonome et dispose notamment d’un groupe électrogène insonorisé utilisant soit le gasoil, soit l’essence comme carburant. Chaque groupe a une autonomie d’environ 4 à 5 heures.

Les pleins de carburant sont vérifiés et complétés dans nos ateliers pour éviter cette manipulation sur site.

Pour les chantiers qui nécessitent un stationnement prolongé et le remplissage intermédiaire des cuves, nous précisons que les groupes sont placés à l’écart des zones sensibles et sont soit systématiquement munis de cuves de rétention, soit placés sur des protections étanches.

2- Gestion des déchets

Nos véhicules sont équipés de poubelles. Tous les détritus ou résidus (scotch, colliers, etc…) sont systématiquement ramassés en fin de chantier. D’une manière générale, nos interventions n’induisent pas d’autres types de déchets.

3- Désinfection de nos matériels

Notre expérience en matière de désinfection et nos domaines d’intervention nous ont conduit à proposer à nos clients un protocole qui jusqu’à maintenant s’est avéré efficace :

Dans nos locaux, la veille de l’intervention, les outils, y compris le câble porteur de sondes trempent durant 10 heures dans une solution aqueuse dosée à 0.25% d’oxonia (désinfectant).

Sur site, avant l’introduction des outils dans le forage, trempage des outils et des matériels annexes (colonne d’exhaure, centreurs, capteurs,…) dans une solution aqueuse dosée à 1% d’oxonia pendant 15 minutes.

Réalisation des mesures en faisant passer le câble en immersion continue dans un bac rempli de solution désinfectante par l’intermédiaire d’un système de poulie et de brosses.

Installation de la pompe et de sa colonne après trempage des pièces dans un bac.

Nous fournissons systématiquement les fiches FDS des produits utilisés.

Sur site, les eaux résiduelles ayant servies à la désinfection sont diluées, neutralisées à la chaux et contrôlés à l’aide d’un pHmètre. Les eaux sont ensuite soit rejetées au milieu naturel (6.5<pH<8.5), soit elles sont évacuées en container ou par des sociétés spécialisées. Nous pouvons utiliser d’autres produits désinfectants tels que le chlore. Un avis de l’ingénieur sanitaire de la DDASS pourra être également demandé avant le début des travaux.