Modélisation

La modélisation est un outil mathématique, qui permet de créer un système aquifère simple ou multicouche et de simuler ses réactions vis-à-vis de contraintes imposées, par exemple l’influence d’un pompage sur un aquifère.  

Pour réaliser un modèle, il est impératif d’avoir une bonne connaissance du système aquifère. Le modèle doit impérativement être calé sur des données mesurées, sans mesure le modèle ne peut être validé et même utilisé.

 

La réalisation de mesures sur le terrain permettent de caler et de vérifier un model, mais par contre un modèle ne peut en aucun cas déterminer les caractéristiques d’un aquifère. Un model ne peut être mis en simulation uniquement si le modèle est calé.

 

Notre bureau  d’étude utilise le logiciel Visual Modflow. Ce logiciel est le plus utilisé par l’ensemble des bureaux d’études.

 

Les hydrogéologues de notre société ont suivis des formations supplémentaires à leur cursus initial pour affiner leur connaissance et maitriser davantage son utilisation. 

 

Domaine d’utilisation :

 

-          Géothermie : Lors de la réalisation d’un doublet géothermique de type eau/eau, des modélisations sont souvent réaliser pour déterminer la faisabilité du projet. Dans un premier temps, le modèle permet de vérifier qu’il n’y ait pas d’influence du pompage sur le forage de rejet et que la dissipation thermique des eaux se fasse correctement et ne refroidisse pas les eaux pompée. Il est important d’ajouter, les captages et autres systèmes de pompe à chaleur qui conditionnent également le projet ;

-          Rabattement de nappe pour travaux de terrassement : Dans le cadre de la réalisation d’une fouille en phase de terrassement, la modélisation permet de définir le nombre de forage et le débit de pompage à mettre en place pour rabattre le niveau de la nappe à la côte demandée ;

-          Etude hydrogéologique : la modélisation peut également être utilisée pour des études hydrogéologiques diverses, tels que l’influence d’une rivière sur un aquifère, les relations entre plusieurs aquifères, l’influence de pompage sur les aquifères,…

 

Eléments indispensables pour réaliser un modèle cohérent :

 

- La géologie : type d’aquifère, géométrie (épaisseur, variations latérales,…), limite à charge imposée,… ;

- Une carte piézométrique précise ;

- Les paramètres hydrodynamique de l’aquifère : perméabilité, transmissivité ;

- Des données de pompages : débit spécifique, rabattement, rayon d’action ;

- Des données de température de l’aquifère, le delta T° des installations pour la géothermie et le cycle d’utilisation du chauffage et/ou de la climatisation.