Pompages d'essai

Objectifs

Les pompages visent à :

1- Définir les caractéristiques hydrodynamiques d’un ouvrage (débit critique, débit spécifique, pertes de charges, rendement, débit d’exploitation) pour établir les réglages optima de son exploitation (débits, fréquence et temps de pompage, position optimum de la pompe), l’objectif étant de tracer la courbe caractéristique, véritable fiche d’identité de l’ouvrage.

2- Définir les caractéristiques hydrodynamiques d’une nappe d’eau aquifère au voisinage du forage (perméabilité, transmissivité, rayon d’action, coefficient d’emmagasinement, cône d’influence), moyennant de disposer d’un réseau piézométrique de surveillance associé.

3- Observer l’évolution des paramètres hydrodynamiques d’un ouvrage ou qualitative de la nappe d’eau par renouvellement régulier des pompages d’essais.

Les domaines d'application sont multiples: hydrogéologie, environnement, géotechnique, géothermie, génie civil, rabattement de nappe d'eau, réinjection en nappe,...

Chaque projet fait l'objet d'un choix adapté du matériel de pompage (pompe immergée pour atteindre l'objectif de débit, équipement d'exhaure calculé pour limiter les pertes de charges) et du dispositif de suivi et d'enregistrement des différents paramètres (débit, niveau d'eau, conductivité, température, turbidité, pH, etc...).

Matériel mis en oeuvre

Notre parc de matériel comprend (voir page documentation):

  • 24 pompes immergées de 3 à 10 pouces pour des débits jusqu'à 400 m3/h,
  • des pompes de prélèvements et vide-cave,
  • 350m de tuyaux d'exhaure en acier et accessoires, diamètres 80 à 168 mm
  • 500m de tuyaux souples et accessoires diamètres 50 à 150mm
  • 500m de tuyau polyéthylène et accessoires diamètres de 25 à 50mm,
  • 6 débitmètres électromagnétiques et un compteur volumétrique, DN 50 à DN 150,
  • 8 sondes piézométriques de 30 à 300m,
  • 50 capteurs de pression ou capteurs-enregistreurs autonomes pour mesurer le niveau d'eau et la température (profondeur d'installation jusqu'à 300m, pression maximum 14bars),
  • 10 centrales d'acquisition mono ou multivoies (4-20mA),
  • 5 conductimètres thermomètres avec mémorisation des valeurs,
  • 3 conductimètres thermomètres de poche,
  • 4 turbidimètres en ligne,
  • 2 enregistreurs 12 paramètres (température, conductivité, salinité, pH, oxygène dissous,...),
  • 3 fluorimètres pour 5 paramètre (température, turbidité et 3 traceurs fluorescents),
  • un spectrophotomètre (nitrates, fer, manganèse,....)
  • un analyseur d'ions chlorures et iodures,
  • 4 préleveurs automatiques 24 flacons et des préleveurs manuels d'échantillon d'eau.